30.12.06

Un rayon vert sur le pacifique

Les couchers de soleil sont toujours plus impressionnants sur le Pacifique. Profitant de notre escale prolongée à Puerto Vallarta (Mexique), nous avons pris pour habitude d'aller sur la plage chaque jour à la même heure, "pour voir un rayon vert" - disions-nous.

C'est le 29 décembre que nous l'avons vu. C'était la seconde fois de ma vie (les deux fois sur le Pacifique), et l'effet reste surprenant, furtif, instantané, presque frustrant qu'il ne persiste pas un peu.



Le Nikon D200 était bien armé, le bon objectif était en place (le 70-200 VR), juste au cas où. Quand le rayon vert est apparu, la photo fut prise immédiatement. Hélas, une fois affichée sur l'écran du Mac, j'ai constaté avec horreur qu'un bateau passant au large avait occulté la moitié du phénomène (sur la photo).

Pour me consoler je me suis rendu sur la page Wikipédia qui traite de ce sujet, et j'ai constaté que les photos du rayon vert (de bonne qualité) ne sont pas légion. Voilà de quoi renforcer le côté mystérieux de la chose. Nous retournerons certainement à Malibu, alors un jour peut-être aurais-je la chance de faire "LA" photo du fameux rayon vert !

D'autres photos de belles lumières à Puerto Vallarta en cliquant ici...

20.12.06

Retour vers le Pacifique

Dans quelques heures nous devrions pouvoir envoyer quelques photos prises à Puerto Vallarta (Mexique) que nous atteindrons après avoir quitté St Martin puis Los Angeles.

Pour essayer un lien direct avec la galerie photo, et à propos de Puerto Vallarta, j'ai glissé quelques photos prises à PVR en 2004.



En fait c'est juste pour voir si le lien se fait bien avec des rubriques de la galerie ;-)

18.12.06

What's in your bag ?

Le problème de l'aéro-photo, surtout quand on doit s'occuper plus d'aéro que de photo puisqu'on travaille au cockpit, c'est le poids et l'encombrement du matériel que l'on embarque en rotation.
On peut également considérer très sérieusement la robustesse, la sensibilité aux intempéries et le besoin d'optiques permettant d'avoir toutes les focales à disposition, du super grand-angle au super télé.

Comme la question est souvent posée, voici la MEL (minimum equipment list) du moment :

  • Boîtier Nikon D200
  • Nikkor 18-70 (le "passe-partout")
  • Nikkor 70-200 VR f:2,8 constant (la merveille)
  • 2 cartes rapides 2Go (les fichiers RAW du D200 pèsent de 8 à 15 Mo pièce)

Les photos sont ensuite déchargées sur un disque externe LaCie, et importés sur le MacBook Pro sous Aperture. Quand cette opération est trop fastidieuse, ou quand le temps vient à manquer, il est possible de faire le contraire, grâce à la flexibilité offerte par Aperture qui est capable (depuis la version 1.5) de gérer la photothèque dans son ensemble, même si les fichiers originaux sont répartis sur plusieurs disques. Par exemple, on peut importer sur le Mac et déplacer plus tard sur des disques externes...

17.12.06

Le Blog photo : c'est parti

Après avoir longuement hésité sur les différentes possibilités de réaliser un petit album photo internet, j'ai (provisoirement) arrêté mon choix sur Blogger et Galery, avec Aperture en cuisine pour la gestion des fichiers originaux.

Ce qui sous-entend qu'à compter de ce jour, les essais sont terminés et qu'il est temps de donner vie à ce site.

Le plus dur reste à faire : faire le tri dans plus de 10.000 photos pour mettre en ligne des albums assez représentatifs de ce qu'on pourrait appeler "la photo aéro"...

J'en profite pour rappeler qu'aucun fichier de cette gallerie photo n'a été trafiqué avec des outils tels que PhotoShop, etc...

5.12.06

Big Boy


Bon, effectivement, ce n'est pas un Falcon.

Mais pour faire des essais de photos de sources différentes (ici un jpg issu d'un petit Canon Ixus), et surtout du logiciel Apple Aperture, il faut bien mettre des images ;-)

Apple Aperture


Petit essai: voir comment les photos issues du logiciel Aperture (qui gère les fichiers raw .NEF du Nikon D200) peuvent s'insérer dynamiquement dans une application web déportée comme Blogger.

En fait, ce qu'il faudrait déterminer, c'est le réglage correct des paramètres d'exportation de fichiers.

Pas trop lourd, pas trop léger, le juste équilibre...

UPDATE: voilà, à priori, avec ces ajustements, le fichier en sortie semble représenter un compromis raisonnable: 24Ko, pas un gramme de plus !